Le réchauffement climatique provoque des décalages phénologiques et intensifie la sécheresse pour les arbres de basses altitudes

Lay summary of the following paper: Meier, M., Y. Vitasse, H. Bugmann, and C. Bigler. 2021. Phenological shifts induced by climate change amplify drought for broad-leaved trees at low elevations in Switzerland. Agricultural and Forest Meteorology 307:108485.

Autumn leaf coloration of beech tree
Image : C.Bigler

Il est avéré que le moment du déploiement et de la coloration des feuilles des arbres en Suisse a changé en raison du réchauffement climatique. Aujourd'hui, le déploiement des feuilles se produit principalement plus tôt, tandis que la coloration des feuilles se produit plus tôt ou plus tard, en fonction des conditions bioclimatiques pendant la période de croissance et d'autres facteurs d'influence. Ces décalages changent le moment et la durée de la période de croissance. En conséquence, certains jours sont inclus ou exclus de la période de croissance, ce qui affecte les conditions bioclimatiques correspondantes pour les arbres. Cette étude a examiné les tendances passées des conditions bioclimatiques pendant la période de croissance. En outre, les auteurs ont quantifié l'influence des changements dans le déploiement et la coloration des feuilles sur ces tendances. Ces changements ont conduit à un allongement de la période de croissance pour le hêtre, le sorbier des oiseleurs, l’érable de montagne et le mélèze. Les tendances correspondantes depuis 1985 dépendaient fortement de l'altitude et pouvaient atteindre +6,1 jours/décennie. En outre, le réchauffement climatique a entraîné une diminution prédominante des précipitations pendant la période de croissance. Par conséquent, l'intensité de la sécheresse correspondante a augmenté pour le hêtre, le sorbier des oiseleurs, l’érable de montagne et le mélèze. Les changements dans le déploiement et la coloration des feuilles ont intensifié les tendances vers des conditions plus sèches à basse altitude pour le hêtre, le sorbier des oiseleurs l’érable de montagne, mais les ont affaiblies à haute altitude pour le hêtre, le sorbier des oiseleurs, l’érable de montagne et le mélèze.

Catégories

Contact

Dr Yann Vitasse
Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (Eidg. Forschungsanstalt WSL)
Zürcherstrasse 111
8903 Birmensdorf

E-mail