Le 2e Congrès suisse du paysage sous le signe du dialogue

Les 19 et 20 octobre, le 2e Congrès suisse du paysage a été diffusé en streaming sur Internet après que la mise en œuvre physique dans le Centre de conférences SwissTech de l'EPFL à Lausanne ait dû être annulée. Sous le titre "Dialogue au-delà les frontières", le congrès était entièrement basé sur des doubles présentations avec des orateurs/-trices en tandem, chacun·e ayant un parcours disciplinaire ou institutionnel différent.

2. Schweizer Landschaftskongress
Image : Landschaftskongress

Les discours principaux ont clairement souligné à quel point la question des ressources façonnera fondamentalement le développement futur du paysage. A titre d’exemples : l'urbaniste Paula Viganò et la pédologue Claire Guenat de l'EPFL ENAC ont analysé le rôle que la multifonctionnalité des sols devrait jouer dans le développement du paysage urbain. Le philosophe et historien de l'architecture Sébastien Marot et l'économiste agricole Matthieu Calame ont présenté des scénarios montrant que le changement climatique et la révolution énergétique influenceront le développement des paysages non seulement par la construction de centrales énergétiques, mais aussi par une restructuration complète de l'ordre spatial, notamment une tendance à la production et à l'approvisionnement locaux, et par conséquent une forte décentralisation. Reste à voir dans quelle mesure ces considérations sont pertinentes pour le paysage urbain suisse, remettant ainsi en question les paradigmes antérieurs de l'aménagement du territoire. Avec la participation d'un large éventail d'expert·e·s de diverses disciplines et institutions, le 2e Congrès suisse du paysage a connu un franc succès sous cette forme virtuelle. Vous pouvez écouter les discours principaux ici.

Catégories