La «Tranquillity map» du Plateau

Les zones libres d’infrastructures sont de moins en moins nombreuses sur le Plateau. La «Tranquillity map» identifie 53 zones «calmes» peu morcelées et urbanisées. Mais la carte montre également la forte pollution sonore qui règne sur le Plateau.

Eine "Tranquillity-Map" für das Schweizer Mittelland

L’image du Plateau est caractérisée par ses agglomérations, ses axes de circulation, son étalement urbain et ses paysages vidés de leur substance. On peut généralement davantage parler de terres que de paysage. Avec l’expérience du confinement de 2020, la question s’est posée de connaître la situation en matière de zones de tranquillité sur le Plateau, très exposé au bruit. C’est ainsi qu’est née l’idée de la «Tranquillity map du Plateau suisse», inspirée par des modèles anglais.
Développée par la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP) en collaboration avec l’Institut PLUS de l’EPFZ (chaire d’Adrienne Grêt-Regamey), la «Tranquillity map du Plateau suisse» recense un total de 53 zones d’une superficie minimale de 5 km2, sur la base de facteurs positifs et négatifs influençant la perception acoustique. La carte montre qu’il existe effectivement, à proximité des grandes agglomérations du Plateau, des zones proches de lanature relativement vastes et peu bruyantes qui se prêtent à la détente et au repos.
Les régions et les communes assument pour celles-ci une grande part de responsabilité. La carte donne aux collectivités concernées par ces zones de tranquillité de proximité la possibilité de promouvoir les activités de loisirs contemplatives, douces et non motorisées, de renforcer la desserte par les transports publics de manière ciblée (bus sur appel par exemple), et en termes de planification, lorsqu’elles ne sont pas déjà protégées, de préserver davantage ces zones des perturbations causées par les constructions et les voies de circulation. Cela s’applique naturellement aussi à l’utilisation récréative elle-même.

Categorie

Tedesco